A propos de nous les femmes

Les questions sans rapport avec les autres forums sont traitées ici, sous réserve que la réponse attendue soit connue bien évidemment. Font systématiquement EXCEPTION les questions relatives aux opinions, ouvrages, travaux d'autrui relativement à tout ce qui est susceptible d'entrer dans le cadre de ladite "complosphère" ou dans le cadre mystico-religieux. Ces questions resteront a priori sans réponse. Dans le doute, posez vos questions malgré tout, mais sans garantie. Dans l'impossibilité de répondre il vous le sera notifié avec courtoisie.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Hélène*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 909
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: A propos de nous les femmes

Message par Hélène* » 29 juin 2020, 13:38

OM à tous,
AKL* a écrit :
28 juin 2020, 22:38
Quel sujet! 😳 On pourrait être tenté de croire que le préjugé sur la maternité est une initiative de ceux qui auraient fort à perdre si toutes les femmes de la planète refusaient de mettre au monde ce que certains s'accaparent comme matière première !
Pour rebondir à ce propos, n'étant pas tout à fait dans la demie mesure :mrgreen: bien avant de rencontrer l'Archimagistère, et réfléchissant dans mon coin, j'en étais arrivée à la conclusion que le monde ne pourrait changer que grâce aux femmes et qu'un des moyens puissants à notre disposition était de faire la grève des ventres, cesser de donner naissance... dire stop de manière ostensible à toutes les formes de prédations misent en place.
Si le moyen doit être efficace, je ne doute pas que d'autres voies plus douces sont préférables. 8-) ;)
En Unité bipolaire
OM ॐ OM

Aspiration, sens de l'effort, sincérité, détachement et humour.
OM OM OM

Quand tout semblera perdu...

Sykoru*
Membre 7è niveau
Membre 7è niveau
Messages : 380
Inscription : 01 avr. 2019, 15:32
Re: A propos de nous les femmes

Message par Sykoru* » 29 juin 2020, 17:14

Bonjour la Confraternité,
Bonjour Chère Tvish,

Vos échanges soulèvent en moi le questionnement de la mère dans l’exemple qu’elle donne à son fils, futur homme destiné à incarner le Masculin Sacré.
Je me suis souvent demandée comment les Hommes avaient pu à ce point oublier le lien fusionnel avec leur mère. A moins que la violence de certains hommes envers les Femmes trouve une origine dans la relation qu’ils ont eu avec la leur.
En Âge de Fer exprimer le Féminin Sacré ne devait pas couler de source, le féminin mal inspirée peut devenir étouffant au lieu d’aimant, dominateur au lieu de protecteur.
Les hommes en devenir ont été inspiré par quelle image du principe Féminin pour souhaiter à ce point sa soumission?
L’abus de pouvoir a peut-être commencé par le Féminin?

En souhaitant que mon questionnement soit constructif...

Bien à vous la Confraternité,

Avatar de l’utilisateur
Hélène*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 909
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: A propos de nous les femmes

Message par Hélène* » 29 juin 2020, 18:13

ॐ à tous,

ॐ Sykoru, vos questionnements en amènent d'autres pour moi, est-ce souhaitable, d'avoir une relation "fusionnelle" avec son enfant hors de la sphère du nourrisson et de la toute petite enfance (moins de 3 ans) ? L'éducation sera un énorme chantier en Apolytocratie, avec de nouvelles bases et de nouvelles perspectives.
Par ailleurs quid du père et de la représentation du Masculin sacré pour un fils ? D'autant qu'aujourd'hui ce sont leurs pères qui dirigent le monde...
Pourtant je vous rejoins sur le fait que ce sont encore bien trop souvent les femmes qui ont l'éducation des enfants à leur charge et que l'image de la mère pour un fils, aujourd'hui mais peut-être plus tant demain, est le socle de sa relation aux femmes. Sa relation au monde échoit au père, c'est lui qui ouvre sur l'extérieur, sensément.
Et évidemment aussi que les mères, les femmes, (ce n'est malheureusement pas l'apanage des hommes) peuvent être nocives et destructrices, l'équité existe bel et bien de ce côté-là.
En Unité Bipolaire
ॐ ॐ ॐ

Aspiration, sens de l'effort, sincérité, détachement et humour.
OM OM OM

Quand tout semblera perdu...

Sykoru*
Membre 7è niveau
Membre 7è niveau
Messages : 380
Inscription : 01 avr. 2019, 15:32
Re: A propos de nous les femmes

Message par Sykoru* » 30 juin 2020, 05:39

Bonjour Hélène,

Je ne pense pas qu’un enfant doivent en grandissant avoir une relation fusionnelle avec sa mère. Je voulais dire que d’aussi petit qu’un enfant est séparée de sa mère il reste un souvenir de ce lien là, lien qui inspire la sécurité et non la violence.
L’éducation sur des bases saines est vraiment essentiel, comment des Humains si abimés et éloigner de leur vrai nature pourrait-il transmettre des exemples sains?
Un Homme d’aujourd’hui éduqué à coups de martinet contient de la violence en lui, et j’en connais qui ont 30 ans à peine.
Les mentalités sont encore bien ancrées, je souhaite que l’éveil des consciences corrigent ces aberrations.
Bien à vous de tout cœur 💕

Avatar de l’utilisateur
Hélène*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 909
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: A propos de nous les femmes

Message par Hélène* » 30 juin 2020, 10:16

Bonjour à toutes et tous,
OM,

Pour revenir sur la vidéo, il y a tant de chose à dire que je ne saurais être exhaustive, mais la toute première est celle-ci (et oui je sais que je radote) il est de notre devoir à tous, femmes et hommes, de réfléchir nos vies, parce que rien ne va "de soi"...
Fiona Schmidt parle de charge sociale, c'est le moins que l'on puisse dire, le bourrage de crâne commence dès la prime enfance. Quelle petite fille ne s'est pas entendue dire "et toi quand tu seras grande combien tu en veux d'enfants" ?
Imaginez la charge ds les pays méridionaux, l'Afrique, les pays arabes ! :o

Ce qu'elle relève du langage chez les anglo-saxons et chez nous est très, très intéressant et en dit long sur la société concernée et son rapport aux femmes. "Childfree"= "libre d'enfant", pour celles qui n'en veulent pas, "childless" = "en manque d'enfant", pour celles qui ne peuvent en avoir, contre "nullipare" la charge n'est pas tout à fait la même :roll: :lol:

J'aime bien aussi qu'elle relève la culpabilité qu'on essaye de faire porter à celles qui ne veulent pas enfanter à travers le "tu as pensé à celles qui ne peuvent en avoir ? "
Le plus terrible peut-être est le "syndrome de Stockholm" développé par les femmes, mères évidemment, à la façon Macha Meill dont elle parle dans sa vidéo, quelle violence dans sa diatribe !!

Le jour où l'humain cessera de juger sa sœur, son frère, parce que c'est son "bon droit" et qu'elle/lui se pense meilleur que le voisin, nous aurons fait un grand pas en avant.
Merci Servitia pour cette vidéo
Anne-Karine, personnellement je trouve qu'il faut bcp de courage pour être parent et donner naissance ;)
Sykoru* a écrit :
30 juin 2020, 05:39
L’éducation sur des bases saines est vraiment essentiel, comment des Humains si abimés et éloigner de leur vrai nature pourrait-il transmettre des exemples sains?
Un Homme d’aujourd’hui éduqué à coups de martinet contient de la violence en lui, et j’en connais qui ont 30 ans à peine.
OM Sonia, peut-être faudrait-il que les abîmés de la vie refusent de faire comme papa/maman, se questionnent ? Comme tous les autres, ils ont droit à l'erreur, mais il faut bien que quelqu'un tente de briser le cercle vicieux entretenu de génération en génération, non ?
En la Compassion-Force et en l'Unité
OooooooooooMmmmmmmmmmm

Aspiration, sens de l'effort, sincérité, détachement et humour.
OM OM OM

Quand tout semblera perdu...

Avatar de l’utilisateur
AKL*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 850
Inscription : 25 avr. 2019, 18:19
Re: A propos de nous les femmes

Message par AKL* » 30 juin 2020, 17:24

🕉 chère Hélène,
Le jour où l'humain cessera de juger sa sœur, son frère, parce que c'est son "bon droit" et qu'elle/lui se pense meilleur que le voisin, nous aurons fait un grand pas en avant.
300% en phase..."juger l'autre"...est bien l'un des travers parmi les plus enracinés et nuisibles...je ne prétends pas échapper à la règle, mais je fais au mieux pour comprendre ce qui se passe en moi quand le jugement emerge, qu'est-ce que ça dit de moi à cet instant...afin d'en minimiser les potentiels impacts nocifs...cela demande simplement un peu de discipline et de garder l'esprit alerte...pas tjrs si facile je vous l'accorde!

🕉🕉🕉 en discernement et UNite

Avatar de l’utilisateur
Narayan-Kann*
Informatique
Informatique
Messages : 313
Inscription : 01 avr. 2019, 19:41
Re: A propos de nous les femmes

Message par Narayan-Kann* » 30 juin 2020, 21:40

OM Hélène,
Hélène* a écrit :
29 juin 2020, 09:06
Et si être féministe c'est dire, ma vie en tant que femme à autant de valeur et mérite autant de respect que celle d'un homme, alors je crains d'être un peu féministe :o :lol:
Comme avec beaucoup d'autres groupent prônant telle ou autre valeur d'apparence altruiste (l'amour universel, la paix, la tolérance...), ce qui compte n'est pas tant d'adhérer ou non à ce qui est prôné en façade (le fait que la vie d'une femme n'a pas moins de valeur que celle d'un homme est d'une évidence absolue et de fait incontestable en Âge de Diamant), que de parvenir à constater les dégâts parfois considérable que certains de ces groupes peuvent faire lorsque leur égrégore est rattaché à des énergies perverties, ce qui de fait est le cas de l'eggrégore du féminisme.

Pour l'avoir quelque peu approché en certaines occasions, j'ai toujours pu constater sa profonde nocivité face à toute vibration liée à l'Absolu au sens large (et encore plus face à l'Absolu Féminin qui le dérange vraiment). Tenter d'incarner les valeurs Orthodoles et de vibrer sa condition d'Initié au sein d'un tel groupe peut s'avérer vraiment ardu, autant que dangereux, car les énergies générées sont très destructrices pour ce genre de personne.

C'est aussi le danger des étiquettes. Se revendiquer "ceci ou cela" rattache souvent puissamment (un peu comme prendre sa "carte de membre") aux égrégores concernés dont on ignore généralement tout de la véritable nature autant que de l'effet réels qu'ils induisent (je ne dis pas ça par rapport à vous bien sûr, c'est une remarque d'ordre purement général).

OM OM OM

Avatar de l’utilisateur
Narayan-Kann*
Informatique
Informatique
Messages : 313
Inscription : 01 avr. 2019, 19:41
Re: A propos de nous les femmes

Message par Narayan-Kann* » 30 juin 2020, 21:50

OM Hélène,
Hélène* a écrit :
29 juin 2020, 13:38
j'en étais arrivée à la conclusion que le monde ne pourrait changer que grâce aux femmes et qu'un des moyens puissants à notre disposition était de faire la grève des ventres, cesser de donner naissance... dire stop de manière ostensible à toutes les formes de prédations misent en place.
Nous avons déjà reçu un témoignage d'un monde où cela s'était produit. Les hommes ont dû négocier très sévèrement pour pouvoir faire revenir la situation à la normale, et ils ont souffert énormément des conditions en rapport. Ce monde était un matriarcat féroce, et lorsque les Tvish y ont débarqués, avec leur détermination implacable, la gente masculine, même parmi les mieux positionnés, en ont ressenti une peur réelle et profonde, car pour eux cette manifestation de la Force du Féminin, tel qu'incarne les Tvish, était associé à une forme d'oppression très sévère qu'ils avaient très souvent eu à vivre en raison des femmes de leur monde.

Même le Hiérodarque de ce monde s'était alors trouvé, bien que temporairement (mais tout de même) dans une forme instinctive de "rejet" (quelque part), et surtout de réelle incompréhension, face à ce débarquement, du fait de l'histoire très mouvementé de ce monde, très différente de celle que nous avons connu ici (forcément)...

OM OM OM

Avatar de l’utilisateur
Hélène*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 909
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: A propos de nous les femmes

Message par Hélène* » 30 juin 2020, 23:00

Bonsoir à tous,
OM,

OM Narayan-Kann, je comprends bien ce que vous dites sur les égregores, les étiquettes et les dangers qui y sont attachés, c'est pour ça je crois, que je n'ai jamais adhéré à rien et ne me suis jamais revendiquée d'aucun groupe, une intuition d'auto-préservation ?
Mon commentaire était une forme de boutade que je ne réitérerai pas, craignant, même par dérision, d'être d'une certaine façon reliée à ce que vous décrivez. La boutade valait pour le monde agonisant et non pour l'Age de Diamant où l'affirmation existe de fait ;)

Je ne suis pas étonnée de çe que vous décrivez des conséquences d'une décision comme de faire la grève des naissances et qu'il en découle un matriarcat féroce, terrifiant... c'est bien pour ça que j'ai ajouté ceci :
Si le moyen doit être efficace, je ne doute pas que d'autres voies plus douces sont préférables. 8-) ;)
Par ailleurs je suis intimement convaincue de la nécessité de l'Unité Bipolaire et que le monde ne peut évoluer dignement sans les deux polarites qui avancent ensemble, main dans la main, front contre front, cœur contre cœur. C'est une aspiration de l'âme plus encore qu'une conviction.
Merci pour ce témoignage et vos retours 🙏
Dans la Joie de l'Unité
OM ॐ OM

Aspiration, sens de l'effort, sincérité, détachement et humour.
OM OM OM

Quand tout semblera perdu...

Avatar de l’utilisateur
Gob Da Khan
Membre 7è niveau
Membre 7è niveau
Messages : 342
Inscription : 01 avr. 2019, 15:47
Re: A propos de nous les femmes

Message par Gob Da Khan » Hier, 04:44

Ôm.

Si vous voulez vous pouvez rejoindre mon égrégore sur le sujet Hélène, je suis équitiste ! Fort à propos pour l'Age de diamant qui brandit vaillamment l'équinamité ! :lol:

Ôm en unité, je nous aime.
Mourir c'est être initié. Nous sommes l'Absolu(e) au service de l'Absolu(e), dans l’Acceptation, le Détachement et l'Attention-Juste. En l'Amour-Force, en l'Union-Sacrée du Féminin et du Masculin.


Répondre