Développer sa Compassion-Force

Les questions sans rapport avec les autres forums sont traitées ici, sous réserve que la réponse attendue soit connue bien évidemment. Font systématiquement EXCEPTION les questions relatives aux opinions, ouvrages, travaux d'autrui relativement à tout ce qui est susceptible d'entrer dans le cadre de ladite "complosphère" ou dans le cadre mystico-religieux. Ces questions resteront a priori sans réponse. Dans le doute, posez vos questions malgré tout, mais sans garantie. Dans l'impossibilité de répondre il vous le sera notifié avec courtoisie.
Avatar de l’utilisateur
P-kha
Site Admin
Site Admin
Messages : 2317
Inscription : 29 mars 2019, 22:16
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par P-kha » 05 févr. 2020, 12:17

Il n'y a pas que les chats dans la vie! Il y a aussi les couguars! :lol: ;)
"Les autres" représentent un excellent exercice de connaissance de soi, puisqu'ils ne vous renverront exclusivement que la part de vous-même qui fait résonance avec ce qui est en vous et vous constitue (dans tous les cas de figure et sans la moindre exception).
Tu te verras sans cesse en l'autre, qui qu'il soit, surtout en celui qui sera le plus différent de toi, car ce que tu vois en l'autre ne peut être perçu par toi que parce que tu le recèles en toi-même, même de façon cachée, inexprimée, ou assoupie. Ainsi tu en apprendras davantage sur toi en te tournant vers autrui qu'en te contemplant toi-même.

Article 24 du Code de la Noblesse Orthodole
Ceci dit il faut absolument savoir rester détaché d'autrui. Vous pouvez les approcher autant que vous le voulez, qui qu'ils soient (à vos risques et périls d'ailleurs), mais quoi qu'il en soit, et surtout qui qu'ils soient pour vous, vous devez, IMPÉRATIVEMENT, en rester détachés. C'est une question de survie!
Eux aussi ont un double sous-plantaire, mais eux en ignorent en principe l'existence...!
La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.
Contactez un administrateur du forum: Portail des Contacts

Avatar de l’utilisateur
Alexandre*
Membre 6è niveau
Membre 6è niveau
Messages : 240
Inscription : 01 avr. 2019, 14:37
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Alexandre* » 05 févr. 2020, 18:07

P-kha a écrit :
05 févr. 2020, 12:17
Il n'y a pas que les chats dans la vie! Il y a aussi les couguars! :lol: ;)
Le sens de l'humour des Tvish est vraiment drôle de plus d'une façon :lol:

Avatar de l’utilisateur
Hélène*
Membre 8è niveau
Membre 8è niveau
Messages : 805
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Hélène* » 05 févr. 2020, 18:40

Bonsoir,
ॐ,
P-kha a écrit :
05 févr. 2020, 12:17
"Les autres" représentent un excellent exercice de connaissance de soi, puisqu'ils ne vous renverront exclusivement que la part de vous-même qui fait résonance avec ce qui est en vous et vous constitue (dans tous les cas de figure et sans la moindre exception).
Pourriez-vous expliciter s'il vous plaît ? Je ne suis pas sûre de comprendre l'articulation entre votre propos et le code 24 avec lequel je n'ai pas de pb, pour une fois :D
Quand vous parlez de "renvoi" parlez-vous de l'interprétation que les autres ont de nous et inversement ou bien de ce qu'on voit en eux et qui est nôtre aussi ?
En Unité interrogative
ॐ ॐ ॐ

Aspiration, sens de l'effort, sincérité, détachement et humour.
OM OM OM

Quand tout semblera perdu...

Avatar de l’utilisateur
Cittavat*
Membre 7è niveau
Membre 7è niveau
Messages : 487
Inscription : 01 avr. 2019, 14:13
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Cittavat* » 05 févr. 2020, 18:54

Bonjour Hélène,

Il se trouve que j'ai conservé dans mes archives un vieil écrit de la plume du Mouattib qui répond, il me semble, très exactement à votre question. Cela a été un des textes qui m'avaient le plus interpellé dans ma jeunesse, c'est avec joie que je vous le transmets. :)

D'ailleurs j'y pense, je ne sais pas s'il est actuellement trouvable sur internet. Je crois qu'il pourrait faire l'objet d'une publication sur facebook.

Iladilyas-Mouattib a écrit : Soi-même et l'autre...

Les interactions que nous vivons avec les choses et les évènements sont, dans leur fondement, strictement identiques à celles que nous vivons avec les gens.
Les gens ne sont rien de plus que des évènements dans notre vie, exactement comme celui que provoque un caillou sur lequel bute le pied parce qu’on ne l’aura pas vu.
L’interaction est due au karma en tous points. Si nous décrochons le téléphone de façon à placer l’écouteur plutôt sur l’oreille droite que sur la gauche, c’est pour des raisons karmiques.
Si quelqu’un nous agresse et essaie de nous nuire en permanence (qu’il y réussisse ou non), c’est pour les mêmes raisons et l’agresseur n’intervient que parce que nous l’aurons karmiquement appelé à nous, inconsciemment bien sûr, du moins l’intelligence de notre propre part d’Ombre.
Il y a alors alliance entre la nôtre et celle de notre agresseur, lui, karmiquement responsable à seulement 25% de notre propre agression…! En cela, pour le fondement même des principes karmiques présidant aux causes et aux conséquences, la notion de “victime innocente” n’existe pas, aussi effrayantes puisse nous apparaître les conclusions d’une telle assertion.

Nous ne pouvons pas réagir contre cet agresseur sans amplifier le stock karmique en rapport, consolider les liens avec lui, et les resserrer en définitive afin de nous le lier à nous. Nous ne pouvons non plus ne pas nous défendre sans provoquer les mêmes conséquences responsables, d’où la notion d’action “juste” et son importance plus que fondamentale.
Qui voudrait de son pire ennemi avec soi en permanence sans plus le quitter ou presque ? Et pourtant c’est ce que font tous les gens qui entretiennent des relations émotionnelles avec leurs propres ennemis (haine, désir de vengeance, réactions d’agressivité, critiques, insultes, sentiment de rejet, de dégout, etc, etc…).
Et toute la réactivité mentale (sentiment d’injustice, de non-droit, de peur ou de haine, de réaction d’autodéfense axées sur de vieux instincts animaux par lesquels nous sommes encore profondément influencés etc.) n’est destinée qu’à servir servilement le karma et à l’entretenir.
La seule façon d’adopter cette attitude juste est dans un premier temps d’ériger autour de nous des protections efficaces contre les agressions, et ensuite de réformer en profondeur et sans la moindre complaisance notre façon de penser, autant que la nature de nos pensées en les rendant conforme au schéma émotionnel idéal: non-peur, non-violence intérieure, calme, et joie intérieure issue du sentiment de ne pas être ce que nous percevons de nous-mêmes, de ne pas nous identifier à notre corps, notre personnalité ou même nos pensées, qui ne sont que nos modes d’expression dans la matière de cette incarnation temporaire.

Le caillou du chemin est une projection extérieure d’un aspect de soi, portée à notre connaissance pour des raisons karmiques sur lesquelles nous pouvons nous appuyer afin d’accroître notre champ de conscience et notre maîtrise de nous-mêmes. Les gens, bons ou mauvais, proches ou lointains, aussi ! En tous points !
L’autre a juste un panel d’expression plus étendu que le caillou, nous permettant une exploration plus vaste de ce champ d’expérience, mais si le caillou pouvait le faire, l’autre serait alors inutile et nous aurions pu ne jamais le rencontrer.
TOUS les problèmes sans une once d’exception, viennent de nous. Toutes les solutions sont en nous. Le monde sensitif et émotionnel que nous connaissons n’est que l’illusoire projection sur l’écran mental de notre façon d’aborder nos relations avec les autres et l’univers en général, et de nous aborder nous-même en tant qu’être “séparés” et “isolés” au sens chimique du terme, faisant naître ex-nihilo la notion d’ego laquelle n’a de fondement, ni de racine, ni d’origine nulle part ni en rien.
Etre libéré spirituellement c’est ne plus avoir besoin de cet écran mental pour nous situer dans le monde, et savoir voir au delà des Plans, voir derrières les semi-réalités d’opérette, voir au delà du masque mental des individus, et sentir sa propre essence diluée au sein de la Création entière comme étant notre enveloppe (corporelle) la plus externe…

L’autre n’est ni plus ni moins qu’une copie partielle de nous.
L’ “autre”, en tant que “non-soi”, n’existe pas !

OM OM OM
Soyons sincères.

Zaïlm*
Membre 6è niveau
Membre 6è niveau
Messages : 297
Inscription : 01 avr. 2019, 15:21
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Zaïlm* » 05 févr. 2020, 19:19

OM Merci Cittavat

N'est-ce pas un passage de son livre: "Quelques instants dans le jardin des âmes" ?

Avatar de l’utilisateur
Cittavat*
Membre 7è niveau
Membre 7è niveau
Messages : 487
Inscription : 01 avr. 2019, 14:13
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Cittavat* » 05 févr. 2020, 19:48

Bonjour Zaïlm,

Ah oui, en effet, ce texte est bel et bien dans le livre "Quelques instants dans le jardin des âmes". Je n'y avais pas fait attention, je l'ai extrait d'un pdf nommé "Perle Archimagique" et si ma mémoire est bonne ce texte avait été publié sur un blog qu'il tenait il y a de cela une grosse dizaine d'années.
Au besoin, je peux le retirer, mais je pense que les intentions de son auteur sont qu'il puisse être lu par tous ceux vers qui le "hasard" les guiderait. Chères Tvish, c'est vous qui voyez, mais personnellement je le trouve bien plus inspirant que la plupart des textes cités sur le forum.

OM pour la cohérence.
Soyons sincères.

Avatar de l’utilisateur
Eric*
Modérateur/-trice
Modérateur/-trice
Messages : 2652
Inscription : 01 avr. 2019, 14:22
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Eric* » 05 févr. 2020, 20:08

OM à tous🙏
OM Cittavat🙏
personnellement je le trouve bien plus inspirant que la plupart des textes cités sur le forum.
Sans aucunes intentions d'incommodation, avec l'assurance de l'objectivité de vos propos, attention toute de même à l'esprit de comparaison 🙄, ainsi qu'à la justesse des appréciations quand aux contributions des UN sont les autres! Elles sont ce qu'elles sont, mais elles sont là telles de petites pierres à l'édifice.

Merci de votre compréhension, en toutes bénédictions🙏

OM OM OM en Unité.

Eric.
Vibre en Nous, en Tout, l'Absolue en quête perpétuelle de la manifestation de ce qui est juste, de manière inconditionnelle selon les Cinq Piliers de la Perfection, au service des Lois Orthodoles.
"Notre joie est l'arc-en-ciel, emblème de l'Amour-Force, arme puissante et destructrice du Chaos pervertis!" -ILAZAZZ-SHAL-
Vibrons le Merveilleux élevé au rang du Sacré OM OM OM en Unité

Avatar de l’utilisateur
Aslion
Membre 6è niveau
Membre 6è niveau
Messages : 249
Inscription : 03 avr. 2019, 14:08
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Aslion » 05 févr. 2020, 20:53

Bonsoir,
ॐ,
P-kha a écrit : ↑
Aujourd’hui, 12:17
"Les autres" représentent un excellent exercice de connaissance de soi, puisqu'ils ne vous renverront exclusivement que la part de vous-même qui fait résonance avec ce qui est en vous et vous constitue (dans tous les cas de figure et sans la moindre exception).
Pourriez-vous expliciter s'il vous plaît ? Je ne suis pas sûre de comprendre l'articulation entre votre propos et le code 24 avec lequel je n'ai pas de pb, pour une fois
Quand vous parlez de "renvoi" parlez-vous de l'interprétation que les autres ont de nous et inversement ou bien de ce qu'on voit en eux et qui est nôtre aussi ?
En Unité interrogative
Bonsoir chère Hélène,

En ce qui me concerne je comprends ce qui est dit de la manière que je qualifierais en ces termes : d'une manière ou d'une autre, on est toujours lié à ce sur quoi ce porte notre attention (un topic a justement été ouvert aujourd'hui il me semble sur le pouvoir de l'attention, le docteur Joe Dispenza en parle aussi beaucoup dans ces interview), ce qui englobe donc tout le spectre de la nature humaine, qui va donc du meilleur jusqu'au pire, mais toujours perceptible en l'autre pour la seul et unique raison qu'on le recèle en soi même, cette part étant alors mit en exergue chez l'autre et donc en nous à travers l'autre, du fait de nôtre attention portée sur elle, c'est à partir de la qu'on comprends donc aussi que ce qui est extérieur à nous ("l'autre") n'est que la projection fidèle à/de nôtre monde intérieur, l'autre étant donc une part de nous même. C'est à partir de la aussi qu'on comprend à quel point il est absurde de juger autrui pour ses "défauts" malgré les reflexes conditionnés qui nous poussent si facilement à le faire malgré tout... :oops: :lol: (c'est d'ailleurs le même processus qui s'exerce lorsque l'on admire une qualité chez quelqu'un), d'où le danger de l'esprit de comparaison, comme l'importance du pardon à accorder à soi même et à autrui.

Comme le dit l'article je ne sais plus combien : "Tu ne verra en toi que l'Absolu en toi, tu ne verra en l'autre que l'Absolu en lui, Tu ne verra en toi, en l'autre, qu'un même point en l'Absolu"

Eh bah ya du boulot ! :D
Paix, Calme, Sérénité, Humilité-Force, Compassion-Force, Amour-Force, Bonheur, Santé, Confiance, Joie, Sagesse, Félicité, Equilibre, Harmonie.
"Que seul le Plan du Un sans second fasse le tri et non mes jugements partiaux...qu'il en soit ainsi de manière inconditionnelle pour le service des lois Orthodoles".

Avatar de l’utilisateur
Mahaujas*
Modérateur/-trice
Modérateur/-trice
Messages : 1523
Inscription : 01 avr. 2019, 14:31
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Mahaujas* » 05 févr. 2020, 21:09

OM Aslion

Très bonne analyse, il faut en effet voir l'autre comme une sorte de miroir de vérité qui vous montre ce que vous êtes intérieurement sans compromis, y compris des aspects totalement ignorés de votre conscience de veille.
Quant on comprend cela, on comprend aussi la vanité de l'esprit de comparaison, de la haine, du ressentiment et de tout ce qui découle du travail de l'ego.
Qui aurait l'idée de se comparer à un miroir ? Il faut juste ne pas oublier que le reflet dans le miroir c'est vous et pas autre chose, même si tout votre mental tente à tout prix de vous convaincre du contraire.
"Je suis donc je pense" et non pas "je pense donc je suis", la conscience permet de penser mais la pensée ne permet pas d'être conscient, il faut renverser la perspective.

OM OM OM en Unité.

Mahaujas
Serviteur de l'Absolu pour la satisfaction de faire ce qui doit être fait selon les cinq piliers de la perfection, dans l'Amour-Force, l'Humilité-Force et la Compassion-Force, ॐ ॐ ॐ

महौजस्

Avatar de l’utilisateur
Aslion
Membre 6è niveau
Membre 6è niveau
Messages : 249
Inscription : 03 avr. 2019, 14:08
Re: Développer sa Compassion-Force

Message par Aslion » 06 févr. 2020, 08:24

Oui Mahaujas, la conscientisation du travail de l'ego dans le détachement intérieur, la conscience avant tout. C'est la qu'on se rend compte aussi que finalement tout ce qui nous arrive comme malheur dans la vie n'est du uniquement qu'à nôtre propre potentiel réactif et donc à nôtre propre manque de maîtrise et de connaissance de nous même ("Tu ne cherchera nul cause au circonstance de ta vie en dehors de toi même ni d'autre responsable que toi dans les causes de ce qui t'échoie", "on récolte ce que l'on sème"). J'ai remarqué que l'être humain, lorsqu'il est laissé seul à ses pulsions inconscientes a une tendance instinctive au...sadomasochisme (le fameux thanatos dont parle Freude, le Double sous plantaire en fait) c'est assez effrayant quand on y penses, mais la prise de conscience en rapport demeure en soi un bon garde fou permettant ainsi de juguler fortement les risques potentiel d'attirer à nous quelques bourreaux ou circonstance malencontreuse que ce soient, ou du moins d'adopter l'attitude adéquate face à lui,elle/soi le cas échéant (personnellement ça me fait penser au basculement qui arrive... :?, j'ai toujours du mal à rester zen quand j'y penses, donc j'évite tout simplement d'y penser en me disant avec le plus de foi et de confiance possible que je serais comment réagir à la situation qui se présentera à moi le moment venu, et que je serais réagir à temps s'il le faut… mais désolé, je m'égare un peu du sujet :) ).
Paix, Calme, Sérénité, Humilité-Force, Compassion-Force, Amour-Force, Bonheur, Santé, Confiance, Joie, Sagesse, Félicité, Equilibre, Harmonie.
"Que seul le Plan du Un sans second fasse le tri et non mes jugements partiaux...qu'il en soit ainsi de manière inconditionnelle pour le service des lois Orthodoles".


Répondre