Nos âmes

Les questions sans rapport avec les autres forums sont traitées ici, sous réserve que la réponse attendue soit connue bien évidemment. Font systématiquement EXCEPTION les questions relatives aux opinions, ouvrages, travaux d'autrui relativement à tout ce qui est susceptible d'entrer dans le cadre de ladite "complosphère" ou dans le cadre mystico-religieux. Ces questions resteront a priori sans réponse. Dans le doute, posez vos questions malgré tout, mais sans garantie. Dans l'impossibilité de répondre il vous le sera notifié avec courtoisie.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Vainayika
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 493
Inscription : 01 avr. 2019, 15:32
Nos âmes

Message par Vainayika »

Bonsoir la Confraternité,
Bonsoir Chère Tvish,

Je n’arrivais pas à m’endormir avant d’avoir partagé cette éphémère et fulgurante révélation qui m’a cueillie une fois les yeux clos.

Une âme expérimente une succession d’instants.
Ils nous semblent qu’ils durent plus ou moins longtemps, mais au final il reste une empreinte, une connaissance pour l’âme et la notion de temps a complètement disparu. Que ce soit une relation de plusieurs années ou seulement un trajet en voiture, l’âme ne conserve que l’essentiel qui se condense en information très brèves.
Notre âme est une superposition de couches de tous ces instants.
Elle peut aussi reliée des instants vécus à des moments très différents les uns des autres parmi ces nombreuses vies humaines. Se faisant elle unifie les époques et les lieux, c’est comme ça qu’elle visite l’espace-temps.
Elle puise en une nanoseconde dans toutes ses mémoires en même temps et adapte ces choix, elle peut choisir de revivre une même expérience car elle veut la vivre différemment de la première fois ou au contrainre choisir à partir de ce point de changer de direction car elle reconnaît l’expérience et souhaite vivre du nouveau.
L’âme n’est pas mélancolique, elle a soif de nouveauté, elle a une énergie exalté en elle, qui la pousse toujours plus avant.
Au fur et à mesure qu’elle croît, elle ressent le lien avec sa Source, plus elle expérimente et plus elle s’unifie à sa Source.
C’est intérieur et non extérieur à elle.
Plus elle peut aller se connecter à un moment lointain de son histoire et plus elle ressent à quel point à chaque instant de sa vie elle était près de l’énergie primordiale dont elle est l’émanation.
Elle en prends de plus en plus conscience, mais les autres événements, les autres circonstances demeurent. La seule chose qui change c’est qu’elle a de plus en plus conscience d’elle-même, de son parcours, de son histoire.

Bonne nuit la Confraternité,
Sykoru
Avatar de l’utilisateur
Dharmin
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 1152
Inscription : 25 avr. 2019, 18:19
Re: Nos âmes

Message par Dharmin »

🕉 chère Sykoru,

Superbe! Cela résonne fort!
Merci! 🙏
🕉🕉🕉
L'UNicité dans l'UNité
Code de la Noblesse Othodole - Article 94 :
Le combat sur toi-même sera ta raison de vivre et la quête que tu mèneras sans relâche afin de parvenir à terrasser au quotidien en toi le lierre grimpant des mauvais penchants, et te rendre ainsi victorieux de toi-même, vainquant par ce fait les obstacles qui se dresseront devant toi.
Avatar de l’utilisateur
Dipra
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 275
Inscription : 01 avr. 2019, 14:51
Re: Nos âmes

Message par Dipra »

Merci beaucoup chère Sonia.
Belle journée à vous .
Soyez bénie.

En Unité.
(OSKAR)

« L’Amour-Force est l’eau de vie. Et un être aimé est une âme de feu ! « L’univers tourne différemment quand le feu aime l’eau ».

A tout égard comme en toutes circonstances, tu ne te perdras pas en vaines paroles si l'occasion t'est donnée de cultiver le silence, extérieur comme intérieur, comme tu demeureras dans la circonspection si on réclame de toi que tu prennes la parole. CNO 27.
Avatar de l’utilisateur
Kaivalya
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 231
Inscription : 16 févr. 2020, 20:02
Re: Nos âmes

Message par Kaivalya »

CONTRAT D’ÂMES ✍️
« Les âmes s'assirent autour de la table ronde pour choisir leur prochaine leçon à apprendre.
Se leva une âme forte et courageuse : « Je vais sur terre pour apprendre à pardonner. »
Les autres âmes dirent, effrayées : « mais c'est l'une des leçons les plus difficiles.., tu ne peux pas l'apprendre en une seule vie... Tu vas souffrir... On va s'inquiéter pour toi, mais... Tu peux le faire, on va t'aider... »
Une des âmes dit : « Je suis prête à t'accompagner sur terre pour t'aider. Je serai ton mari, dans notre vie familiale, il y aura beaucoup de problèmes à cause de moi, et tu apprendras à me pardonner. »
Une autre âme soupira : « Je peux devenir un de tes parents, je vais te faire vivre une enfance difficile, et ensuite tu me suivras dans tout ce que tu vas faire, et tu apprendras à me pardonner. »
Et la troisième âme a dit : « Et je serai l'un de tes supérieurs, je te traiterai mal, injustement, pour que tu apprennes le sens du pardon. »
D'autres âmes décidèrent de la rencontrer à d'autres périodes de sa vie, pour réviser la leçon... chaque âme choisit sa leçon à apprendre, prépara un plan de vie, et chacune descendit sur terre pour remplir son contrat d’âme. »
Il n’y a jamais de hasard. Chaque personne apparaît dans notre vie au moment où nous en avons besoin et parce que nous en avons besoin pour apprendre une leçon que nous avons choisie d’apprendre dans cette Vie.
Lorsque nous comprenons le grand plan de la Vie, nous pouvons accueillir avec plus d’ouverture tous ces êtres qui semblent nous faire souffrir ou nous irriter car chacun a son rôle à jouer dans notre plan de vie.
Ceux qui nous font souffrir sont souvent nos plus grands maîtres.
C’est notre ouverture du cœur qui définit la conscience que nous avons de la bienveillance de la Vie à notre égard.
Chaque chose, chaque personne, chaque événement a sa raison d’être.
Ainsi, nous n’avons plus à juger qui que ce soit ou quoi que ce soit. Nous avons simplement à accueillir ce qui est là. 💜
(Sylvere)
Avatar de l’utilisateur
Urvishaja
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 620
Inscription : 01 avr. 2019, 14:17
Re: Nos âmes

Message par Urvishaja »

OM,

Pour faire suite à votre texte Sylvere...

Ce n’est évidemment pas sur le Pardon que je me permets de proposer une vision différente, et pas non plus sur le fait que nous ne sommes pas des victimes même et surtout de ceux qui nous font souffrir.
Et je ne crois pas non plus au hasard. Il y a donc des grands axes de votre texte que je vis, pratique et porte.

Mais peut-être pourrait on aussi envisager que la souffrance n’est néanmoins ni une nécessité ni la voie royale de l’évolution de l’âme. Particulièrement en Âge de Diamant.... et ça n’exclut pas la difficulté, et l’Effort à déployer pour se hisser plus haut.
Souvent très ancrés dans l’âge de fer, j’ai une méfiance pour ces paroles de sagesses qui glorifient la souffrance infligée ou la rendent obligatoire sur le Chemin. Par effet pervers on peut même en venir à justifier la souffrance infligée à autrui...

Et même si j’ai cru comprendre que certaines âmes ne comprenaient que ça... je souhaite à notre Humanité d’en quitter la nécessité si elle a existé.

OM OM OM
Que seule la Bienveillante Perfection du Plan du UN sans second prévu pour tous se réalise dès à présent.
Selon le Plan du UN sans second et de manière parfaite.
Avatar de l’utilisateur
Pracandhasenamukha
Section de Liaison
Section de Liaison
Messages : 3221
Inscription : 29 mars 2019, 22:16
Re: Nos âmes

Message par Pracandhasenamukha »

Bonjour à tous,

La souffrance n'est jamais indispensable, même si le mental est assez rigide encore pour ne pouvoir s'en passer facilement. La confiance inconditionnelle en le Plan est l'antidote à la nécessité de cette souffrance.

Quant au pardon, nul besoin qu'un ami vous fasse souffrir pour apprendre à lui pardonner. Lui pardonner de ne pas être pareil à vous est largement suffisant, et sans doute l'exercice de pardon le plus difficile.
Le Code de la Noblesse Orthodole a écrit :Tu pardonneras à chacun de ne pas être conforme à ce que tu en attends. Tu pardonneras à chacun d'être différent de toi en agissant, pensant, et parlant différemment que tu le ferais toi-même à sa place ; d'avoir plus que toi, d'être à ton goût pour grand que toi, d'être selon toi plus conforme que toi à ce que tu souhaiterais être toi-même, comme tu ne seras jamais méprisant envers quiconque, le considérant comme inférieur, supérieur, ou même égal à toi dans l’illusion de ta propre considération de toi-même, cela afin d’éviter les âpres conséquences d’une chute dans les pièges tendus par l’esprit de comparaison.
Article 10

Tu accorderas ton pardon inconditionnel à toi-même, et à autrui pour ses torts envers toi, envers quiconque, envers celui qui t’offense, directement ou non, et tu le feras sincèrement, autant de fois qu'il se montrera inique, même à qui refuserait de le recevoir. Tu accorderas même ton pardon à qui ne serait pas concerné, pour le simple plaisir de l’accorder, pour le potentiel libératoire qui est le sien, rejaillissant sur toi, que tu offriras de même à tous sans exception.
Article 11

Tu accepteras toujours de reconnaître tes torts et tes responsabilités, sans jamais tenter de désigner autrui en tant que responsable à ta propre place ou pour excuser ta propre négligence, ni de les faire supporter par autrui, tout ou en partie. Tu ne te réfugieras ni dans le déni face à l’évidence, ni dans les vaines excuses, ni dans les argumentations sans fins. Tu regarderas en toi la part de réalité correspondant à tes torts, et tu présenteras tes excuses sincères pour la part qui te revient en ton âme et conscience, car tu sais qu’il incombe à chacun une part de responsabilité dans la concrétisation de tous les événements du monde, acceptant avec détachement la part holographique de celle qui t’échoit et qu’il te revient alors de transmuter en toi, que tu la perçoives ou non. Tu pardonneras de même à qui te mettrait face à tes torts, même s’il te désigne comme responsable de ce que tu n’auras pourtant pas commis de ta propre main, voire de ta propre pensée, tel l’Absolu en toi le lui accorderait.
Article 13
Voilà ce que, moi, j'appelle des paroles de sagesse, et il y a mille manière de s'exercer au pardon, au-delà de l'exercice de la torture des âmes pour ce faire. Personnellement je pense aussi qu'elles ont assez donné. D'ailleurs le mot "contrat" (d'âmes) le fait frémir. Ça sent le pacte à plein nez cette affaire-là.
Notre ami Sylvere est orienté Âge de Fer en effet. Il faudra penser à corriger cet aspect-là de toute urgence à présent...
La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.
Contactez un administrateur du forum: Portail des Contacts
Avatar de l’utilisateur
Vainayika
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 493
Inscription : 01 avr. 2019, 15:32
Re: Nos âmes

Message par Vainayika »

Bonsoir la Confraternité,
Bonsoir Chère Tvish,

Lorsque j’ai retranscrit ce texte j’ai trop peu insisté sur le ressenti émotionnel.
C’était frais, joyeux et léger. La sensation la plus proche est celle de l’enfant qui part en vacances pour la première fois dans un lieu inconnu. Le moment où l’imagination s’enclenche et où des images de ce qu’il s’imagine que va être ces vacances défilent. Un enthousiasme certain,celui d’avoir une « surprise » dans le sens de cadeau. Et une sensation de liberté comme une source d’eau claire qui désaltère.
L’idée de souffrance était inexistante. Les âmes ne souhaitent pas souffrir. Tant qu’elle n’est pas incarnée l’âme ignore ce que sait d’oublier sa Source et une fois incarnée elle se rend compte que la personnalité, véhicule de son expérience ignore sa présence et son existence et qu’elle doit d’abord reconquérir sa personnalité avant de pouvoir vivre pleinement ce qu’elle souhaitait au moment de son incarnation.
Il y avait l’idée de liberté et de choix intime, qui ne dépendent que d’elle.
De nombreuses directions se présentent à elle et ses choix déterminent la suite du chemin (comme ces livres à fin multiples ou ceux sont les lecteurs qui choisissent à chaque chapitre la suite de l’histoire)
L’âme n’est ni triste ni résignée elle est toujours partante pour de nouvelles aventures! La personnalité qui n’écoute rien est le premier obstacle à solutionner et parfois il faut une vie entière pour y arriver.
Et puis une nouvelle incarnation reprend, l’âme est enrichie de ses expériences passées mais elle a de nouveau le même obstacle : apprivoiser son véhicule terrestre, arriver à le convaincre qu’elle est là, présente et ignorée.

J’espère ne pas avoir été trop rabat-joie mais je voulais bien expliquer que dans ce que j’ai ressenti il n’y avait absolument pas la notion de souffrance.

Bien à vous tous de tout cœur,
Sykoru
Avatar de l’utilisateur
Urvishaja
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 620
Inscription : 01 avr. 2019, 14:17
Re: Nos âmes

Message par Urvishaja »

OM Sykoru,

Soyez bien certaine que pour ma part je m’adressais particulièrement à Sylvere au sujet du texte, que lui a ajouté, après le votre. Les deux n’ont pas grand chose à voir...
Pardonnez-moi juste, si vous voulez bien, d’avoir entraîné le sujet ailleurs et dans une toute autre vibration, à sa suite. 🙏

OM OM OM
Que seule la Bienveillante Perfection du Plan du UN sans second prévu pour tous se réalise dès à présent.
Selon le Plan du UN sans second et de manière parfaite.
Avatar de l’utilisateur
Chumani
Confraternité
Confraternité
Messages : 959
Inscription : 22 mai 2020, 20:11
Re: Nos âmes

Message par Chumani »

Merci pour ce témoignage Sykoru* OM Om OM
"Tu cultiveras à jamais le courage et la vaillance et les stimuleras en toi de ton mieux, et ainsi ne céderas à aucune peur, que tu affronteras tant que tu en auras, jusqu'à la maîtriser parfaitement, jusqu'à ce que la peur elle-même craigne ton propre courage !"

"Aspiration - Effort - Sincérité - Détachement - Humour et légèreté"
Avatar de l’utilisateur
Kaivalya
Confraternité I
Confraternité I
Messages : 231
Inscription : 16 févr. 2020, 20:02
Re: Nos âmes

Message par Kaivalya »

Notre ami Sylvere est orienté Âge de Fer en effet. Il faudra penser à corriger cet aspect-là de toute urgence à présent... mais vraiment c'est tres choquant parfois. bon il faut se surmonter voila le secret donc je pense qu'il me faut pratiquer l'assistance comme le font certain dans ce forum il s'abstiens ont t'il raison alors ! par ce que ce n'est pas encourageons du tout malgré les efforts fournis dans le sens du nouveau paradigme bref. excuser moi pour tout svp
(Sylvere)

Répondre