Comprendre !?

Les questions relatives au site de l'Archimagistère et à ses éventuelles publications, au nouveau paradigme, à la Société des Archalchimistes comme à l'ensemble leurs corollaires respectifs, sont traitées ici.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
pandjo isaac
Membre 1er niveau
Membre 1er niveau
Messages : 4
Inscription : 12 juin 2020, 14:37
Comprendre !?

Message par pandjo isaac » 14 juin 2020, 22:47

Mes salutations fraternelles à tous,
Je voudrais comprendre une chose, si on peut m'aider, àquoi s'apparente les boites psychiques ?
Quelle parallélisme pourrait-on dégager entre les Archanges de la foi Catholique, régentant les Éléments et élémentaux et (les Domina et les seigneurs) consciences également desdits Éléments et élémentaux au Grand Magistère, bien entendu dans le cadre du pentagramme de protection. Enfin qu'est-ce que le Purusha? Et comment l'envisager ?

Avatar de l’utilisateur
P-kha
Site Admin
Site Admin
Messages : 2345
Inscription : 29 mars 2019, 22:16
Re: Comprendre !?

Message par P-kha » 15 juin 2020, 13:30

Bonjour à vous,

Vous faîtes référence à des sujets qui pourraient prendre des livres entiers si l'on voulait entrer dans les détails. Y répondre en quelques lignes n'est vraiment pas simple. Je vais donc essayer de me montrer la plus précise possible sans m'étendre dans trop d'explications qu'il serait difficile de suivre de toute manière. Je vous laisse alimenter le sujet après mon intervention si vous le souhaitez.
à quoi s'apparente les boites psychiques ?
Ce qu'on appelle ainsi sont des éléments radioniques qui se trouvent sur les plans subtils, l'astral en général, le plan éthérique parfois, et qui ont la capacité de rayonner sur le plan physique de manière parfaitement furtive et d'influencer l'Humain. En général de tels dispositifs ne sont pas bienveillants et fonctionnant en mode automatique, leur simple présence est généralement au mieux dérangeante, au pire, corruptrice pour ceux qui sont soumis à leur influence. C'est donc toujours une bonne idée de les détruire quand on en trouve, ou d'activer où on se trouve une énergie ayant la propriété de les détruire (la deuxième solution est généralement employée car il est rare de parvenir à les déceler depuis la matière dense).
Quelle parallélisme pourrait-on dégager entre les Archanges de la foi Catholique, régentant les Éléments et élémentaux et (les Domina et les seigneurs) consciences également desdits Éléments et élémentaux au Grand Magistère, bien entendu dans le cadre du pentagramme de protection.
Eh bien en fait de parallèle, il n'y en a guère. On dit que la nature a horreur du vide, et c'est vrai sur tous les plans de conscience. La hiérarchie des 14 plans angéliques ayant été intégralement détruite milieu des années 80 dû à la révolte globale des anges contre la reprise en main des mécaniques cosmiques au changement de cycle de l'Âge de Fer en Âge d'Or, et ces "anges" ne servent à pas grand chose qu'à semer la zizanie entre les Hommes et pactiser avec les hiérarchies démoniaques de l'époque, les uns se faufilant facilement chez les autres et vice versa, leur destruction a été nécessaire mais devait leur être substituer "quelque chose" pour éviter ce "vide" créé par leur disparition quasi globale. Pour parer à cela, les quatre archanges et gardiens des portes des royaumes des points cardinaux ont été affectés à la place des "anges" disparus. Ils assurent en quelque sorte l'intérim, jusqu'à ce que leur présence ne soit éventuellement plus nécessaire. En tant qu'aspects de l'Absolu dévolus à cette tâche, ils occupent aussi un poste leur permettant naturellement de transmuter les énergies dévotionnelles émises par les ignorants des événements en rapport avec la destruction des anges, et afin d'éviter que cette énergie ne les reconstitue, ou ne se corrompe dû à leur stagnation face à un univers disparu...
(En savoir plus : archimagistere.com > Grandes Questions Thématiques > Réalités Archimagistérales > L'au-delà > Le séjour des Anges)

Ceci étant, pour aucun ange, ni en réalité, ni dans la tradition propre à ce qu'ils étaient censés être, il n'a jamais été question de régenter les élémentaux. Ces derniers se régentaient bien tout seuls (plus ou moins, mais là on sort déjà du cade de la question).
Quant à ce que vous appelez "Seigneurs " et "Dominas", vous faîte sans doute référence cinq aspects de l'Absolu au sommet des énergies élémentaires, du moins je suppose. Ces cinq consciences ont été mises en place afin que les énergies élémentaires soient, elles, correctement gérées, mais aussi protégées contre les manœuvres incessantes de l'Ennemi, et pour donner aussi aux élémentaires, comme aux élémentaux mais de manière plus lointaine, un interlocuteur privilégié auprès de l'Absolu. Le but étant donc aussi de permettre un rapprochement entre les consciences des éléments et la Conscience de l'Absolu, déclinée sous des formes qui soient à même de les comprendre parfaitement et de leur parler (dans tous les sens du terme).
En revanche, je ne vois pas le lien non plus avec le "pentagramme de protection". Il est analogiquement lié à tout ce qui est quintuple bien évidemment, mais davantage que ça je ne vois à quoi vous faîtes allusion.
Enfin qu'est-ce que le Purusha? Et comment l'envisager ?
Ça c'est vraiment un sujet qui intrigue apparemment beaucoup. La lecture du site de l'Archimagistère est vraiment conseillée avant de poser les questions. C'est une source incomparable d'informations et nombre de réponses s'y trouvent déjà de fait. Pour ce qui est du Purusha, il ne s'agit que d'un paragraphe parmi tant d'autres. La question n'est certes pas très développée en ce qui le concerne, c'est pourquoi je ne vous y enverrai pas, je vais plutôt coller ici la partie de l'article qui en aborde le sujet, ce sera plus simple. Là aussi, vous pourrez poser d'autres questions ensuite si les réponses apportées ci-dessus ne vous suffisent pas, ou vous conduisent à d'autres questions encore.
La notion de « purusha » est connue puisque ce nom est directement issu du sanskrit et qui signifie précisément ce à quoi se rapporte le terme « Adam Kadmon » dans la tradition hébraïque : « l’Homme » (en l’occurrence « Cosmique », du moins appartenant donc à cette haute dimension). En effet, Papus lui-même en fait référence (notamment dans son « Traité Méthodique de Magie Pratique » – Ed. Dangles). Cet « Homme » est censé être un être gigantesque contenant plus ou moins tous les mondes de la Création. En fait, selon la tradition (de quelque origine qu’elle soit) cet Homme Cosmique serait la forme extérieure que prendrait l’univers. Même si la réalité est quelque peu différente (finalement elle n’est qu’incomplète), cet « Homo Cosmicus » n’en est pas moins une réalité tout-à-fait concrète. Bien sûr, il n’a pas la forme d’un être humain (du moins humanoïde), malgré son nom. Et pourtant il s’agit d’un être doté d’une conscience propre puissantissime, tel que nous, Humains, pouvons l’imaginer (pas de nature mentale bien sûr, mais tout de même). Son apparence serait globalement ovoïde et d’une blancheur très lumineuse, selon notre perception propre (propre mais interprétée naturellement) de ce qu’est une « forme ». Dans les trois religions du Livre, il est une notion d’un Dieu généralement paternel, du moins masculin, représentant le créateur.

Considérant la « religion » en tant que contexte dogmatique censé apporter une connaissance de références symboliques sur la réalité que représente la conscience de l’Absolu où interviennent d’innombrables mécaniques cosmiques, toutes plus conscientes les unes que les autres, ce « Père », éternel, cosmique, Divin, est l’image plus ou moins approximative qui est donnée à une réalité pourtant donc authentique quelque part. Ce Père, ce « Dieu », est en fait cet homme cosmique, le Purusha. Et il est en effet, un aspect absolument majeur, et qui plus est Créateur, de l’Absolu. Néanmoins, il existe pourtant quasiment une infinité sans cesses croissante… de Purusha. Il ne s’agit pas là et de loin de l’ultime dimension de l’Absolu et le dernier de ses aspects, si majeur soit-il.

Source : archimagistere.com > Grandes questions thématiques > Réalités Archimagistérales > L'architecture de la Création > Dimension « purushique » (ou « kadmonique »)
La Pracandhasenamukha

Publication anonyme
Les arguments avancés correspondent à des informations requises et ne sont pas sujets à discrédits. Ils sont à prendre en l'état et pour ce qu'ils valent aux yeux de ceux qui en prennent connaissance. Toute attitude gratuitement contestataire sera censurée, et les "trolls" seront bannis du forum.
Contactez un administrateur du forum: Portail des Contacts


Répondre